Situé au cœur de l’Appellation Lussac Saint-Émilion, Château Bel-Air compte 30 hectares d’un seul tenant dont 21 hectares de vignes.

En 1978, Jean-Noël Roi reprend la propriété appartenant à sa famille depuis plus d’un siècle.

En 2004 la propriété s’agrandit avec l’acquisition de 6 hectares de vigne sur la commune limitrophe de Petit-Palais et Cornemps située en appellation Bordeaux.



Le Vignoble s’étend sur un large plateau argileux avec aires de graves silencieuses ; le sous-sol est composé d’argile et de crasse de fer.

Il est constitué par :
70% de Merlot
15% de Cabernet Franc
15% de Cabernet Sauvignon
L’âge moyen des vignes, 35 ans, est très favorable à l’équilibre d’un vin.



Les vendanges ne sont effectuées qu’à maturité totale des raisins : la qualité aromatique et l’évolution des tanins en dépendent intimement.

Les cuvaisons sont longues : il faut plusieurs semaines pour avoir un vin apte à un long vieillissement.

Les températures de fermentation sont strictement contrôlées par thermorégulation automatique.



Les méthodes les plus traditionnelles sont employées pour l’élevage : 150 barriques de chêne merrain sont renouvelées par tiers tous les ans.

Une garantie : la mise en bouteille faite au château, 18 à 20 mois après la récolte.

Le vin est alors très coloré, tannique sans être agressif, agréable à boire dans les premières années par son caractère fruité, mais acquiert sa pleine maturité entre 5 et 10 ans voire plus.


Un grand vin naît d’une surveillance constante, d’une remise en cause permanente. Rien ne doit être laissé au hasard.

La perfection s’inscrit dans le travail de chaque instant.

Cette attention aboutit alors à la reconnaissance des vins de Jean-Noël ROI et aux nombreuses médailles d’Or et d’Argent obtenues aux Concours de Paris et Bordeaux.

Le Château Bel-Air doit être dégusté chambré : 16 à 18°C. N’hésitez pas à le présenter en carafe en le décantant une heure avant.




Á partir du millésime 1998, une Cuvée de Prestige est élaborée :

Issue de très vieilles vignes et élevée uniquement en barriques neuves, elle porte le nom de :
Cuvée Jean Gabriel en hommage au père et au grand-père de Jean-Noël ROI.

En 2004 cette cuvée s’est distinguée en terminant lauréate de la prestigieuse coupe des crus satellites de Lussac Saint-Émilion.